Notre virage au cru

Mis à jour : avr. 5



Il y a un an, vous m’auriez dit que j’allais nourrir mon chien et mon chat au cru dans un avenir proche et je vous aurais traité de fou! J’étais vraiment sceptique, voire même totalement contre, et il y avait plusieurs raisons à mon scepticisme :


- Le manque de donné fiable : Il y a très peu de recherche dans le domaine du cru, un parce que ce retour en popularité est plutôt récent et deux parce que ça prend beaucoup d’argent pour mener une grosse étude.

- Les bienfaits presque magiques du cru : Dès que j’entendais des gens parler du cru, on lui louait des propriétés tellement diverses qu’on avait presque l’impression que le cru était de la poudre de licorne magique! Ça empêcherait/guérirait TOUTES les maladies. Les défenseurs du cru, si fervent de leur nourriture, me rebutaient totalement à leur chouchou… Parce que quand ça semble trop beau pour être vrai, c’est que ça l’est.

- Les affirmations douteuses sur l’évolution du chien : La fameuse affirmation que le chien descend du loup et que comme le loup est carnivore le chien devrait manger de la viande crue. Si nos connaissances générales en nutrition canine évoluent, celles en évolution du chien semblent paresser. C’est là où il faut aller chercher dans le côté du comportement canin. En effet, les connaissances en comportement canin mènent souvent à des connaissances face à l’évolution du chien. Le chien et le loup sont cousin! Ils descendent d’un ancêtre commun! Leur génétique est très similaire, mais leur évolution est différente. Le chien n’est pas décrit comme un chasseur carnivore, mais plutôt comme un opportuniste coprophage par-dessus le marché³. Ce qui veut dire que le chien mangera tout ce qui lui tombera sous la dent : Des déchets humains, des crottins de cheval, des petites proies qu’il aura chassées, des restants d’animaux morts de fraicheur douteuse, des petits fruits, etc³. En gros, le chien mange de tout et de n’importe quoi! Il est même capable, contrairement au loup, de digérer l’amidon³. Le début de la domestication du chien a pu commencer parce que ces derniers ont commencé à se nourrir dans les dépotoirs des humains³. Certains semblent également oublier que lorsqu’un loup dévore une proie, il va manger de la matière végétale. La plupart des proies sont des herbivores et tout leur tractus digestif en est plein! Cette merveilleuse bouillie verte puante est un vrai régal pour les loups… Et pour les chiens!



- La nouveauté : Tout le monde le sait, je suis ultra pro nouveauté, j’adore apprendre et je suis très ouverte… Mais en général, je dois avoir une raison logique pour adopter la nouveauté, je n’essaie pas tout aveuglément. Je fais mes recherches, je m’intéresse au pourquoi et ce que cela peut vraiment améliorer de faire ces changements.

En bref, les avocats qui se portaient à la défense de cette méthode étaient tellement pro cru et démolissaient tellement tout le reste que ça me rebutait totalement au cru. Ironique quand même… leur trop grande adoration me faisait presque pensé à une secte et me donnait envie de fuir plutôt que d’en apprendre plus. En plus, la plupart des gens étaient pros attaque et trop agressif dans leur approche pour donner envie de les écouter.


Alors comment en suis-je venu au cru?

Les choses ont changé lorsqu’une de mes anciennes collègue et amie est allée faire une formation en nutrition canine avec une agronome spécialisée en nutrition canine. Pour ceux qui ne le savent pas, je suis technicienne en santé animale et j’ai eu la chance de travailler avec la meilleure équipe vétérinaire en région. J’ai donc totalement confiance en toute l’équipe en ce qui a trait à la santé de mes animaux. J’ai pu discuter grandement avec Roxane, de façon agréable, sans jugement et dans le calme. Elle a pu répondre à mes interrogations, écouter et respecter mes craintes et m’offrir des réponses logiques et rassurantes à ce sujet. Voici les points qui ont été marquants pour moi :



- Certaines compagnies de cru ont été évaluées et étudiées pour savoir si leurs produits étaient complets et équilibrés. La réponse était oui pour certaines et une de celles-ci a été mise en vente à ma clinique => Big Country Raw (BCR)… Bingo!

- La salubrité a aussi été inspectée et le test a été passé pour BCR et certaines autres compagnies. Ces compagnies utilisent de la viande de qualité humaine.

- Coûts : Pour un chien de taille moyenne/petit comme mon chien, il ne me revenait pas vraiment plus cher de nourrir au cru comparé aux croquettes. Pour mon chat, cela revient même moins cher (il faut quand même préciser que je donnais de la croquette que j’achetais chez le vétérinaire)

- La digestion : la protéine de viande est plus digeste pour les chiens que la protéine végétale ( 91% vs 81%³ ce n’est pas énorme quand même on se l’avouera!)

- Danger pour nous : Est-ce totalement sans danger de contamination pour nous? NON, c’est de la viande crue… Celle qu’on mange peut aussi nous contaminer si nous ne sommes pas prudents dans nos manipulations. C’est pareil pour leur viande. On doit bien nettoyer nos surfaces de travail et nos mains après manipulation. Est-ce que les croquettes sont sans danger? NON plus… Dans les dernières années, il y a eu plusieurs rappels de contamination à la salmonelle dans certaines marques de croquette. Oops! Donc on aurait pu aussi tomber malade en manipulant ces croquettes. J’ajouterais ceci; sachant que je manipule de la viande crue, je suis beaucoup plus prudente en manière de salubrité, mais avec les croquettes, je ne lavais jamais mes mains après manipulation, alors j’avais peut-être plus de chance de tomber malade en manipulant les croquettes de mon chien. Dans une étude (1) on parle des risques reliés à la viande crue, mais on ne parle pas de ceux reliés aux croquettes et on ne compare pas les % d’infection des deux, donc il manque des informations cruciales pour une comparaison sans biais.

- Est-ce que notre chien/chat peut nous infecter avec sa salive et ses selles? Cela est peu probable. Il sécrète parfois des bactéries dans leurs selles, mais la quantité est plutôt minime et personnellement je ne prends pas les selles de mon chien/chat à mains nu, et je ne joue pas dans cette région de son anatomie sans me laver les mains. Pour ce qui est de la salive, il semblerait que des enzymes dans la salive des chiens aident à en réduire la présence. Pour ce qui est des chats, je n’ai pas trouvé d’affirmation à ce sujet, mais nous savons que même avec des croquettes, nos chats ont une bouche remplie de bactérie (une morsure de chat mène pratiquement toujours à une infection qui requiert des antibiotiques). Les risques n’est pas un risque 0 j’en suis certaine, mais je doute qu’il le soit aussi même avec des croquettes.

- Le cru ne contient pas de grains : VRAI, mais mettons une chose au clair une bonne fois pour toutes, les grains végétaux ne sont pas le démon!!! Les chiens sont capables de digérer l’amidon³. Le problème n’est pas le grain, mais la quantité de grain VS la viande dans les croquettes. Si les grains apparaissent souvent en premier, avant la viande, ça veut dire que oui, ils sont présents en plus grande quantité que la viande dans cette croquette… on s’entend, c’est un chien, pas un cheval! Et même pour un cheval, le foin est la base de sa nutrition, pas le grain. OK, retournons à nos moutons… ou plutôt, à nos chiens! Les grains sont un « filler », ils servent à faire tenir la croquette en croquette et une source de nutriment pas cher comparé à la viande (OK… mais pourquoi la viande crue ne coûte pas vraiment plus cher que mon sac de croquettes royal canin then… ça… c’est une bonne question). Les grains ça a quand même un bon taux de protéine, donc une source pas chère et facile, le problème c’est que c’est aussi plein d’hydrate de Carbonne (aka sucre composé)… pis le sucre c’est pas bon pour personne en grosse quantité (parce que comme tout être vivant, ils en ont quand même besoin pour vivre là), surtout les chiens. Semble-t-il que ce serait une des raisons du pourquoi les chiens auraient autant de tartre dentaire de nos jours (seems legit! Qui n’a jamais entendu son dentiste dire que le sucre est mauvais pour les dents…).

- Une des raisons qui m’attirait aussi c’est que la liste d’ingrédient est toute simple… Poulet, os de poulet, kale, pomme, etc… des ingrédients qu’on peut nommer et même manger nous même, sans transformations, sans agent de conservation, sans additif. Pour la mère poule grano en moi, manger des ingrédients simples, non transformés, sans additif, c’est exactement ce que je souhaite pour mes animaux. Less is more comme on dit! Une liste toute simple se ferait aussi avec un repas cuit et fait maison! RIGHT! Mais la cuisson fait perdre beaucoup de certains éléments nutritifs³ (ahhh…. Poche!!).

- Certains parlent aussi de la taille des crottes qui sont plus petite, car une plus grande quantité de matière est digérée³, mais personnellement, ce n’est pas un argument qui a fait pencher la balance, j’ai un schnauzer nain… j’ai franchement déjà pas grand-chose à ramasser et la plupart du temps je passe juste la tondeuse par-dessus… c’est de l’engrais tsé!

- Le cru a aidé beaucoup de chiens qui étaient plus fragiles à l’irritation causée par le grain en grande quantité… Des chiens qui faisaient des allergies, des problèmes gastriques et autres! Ce ne sont pas des données scientifiques faites dans une étude sans biais, mais le nombre grandissant de bonnes histoires commence tout de même à être impressionnant. Mais des histoires négatives, il y en a aussi! Mais comme le tout n’est pas documenté, on ne sait pas si les règles de salubrités ont été bien suivies, si la qualité du cru acheté était bonne, si les recommandations du fabricant ont été suivies, etc. C’est pour ça que les études sont importantes, les paramètres sont contrôlés et les résultats sont donc fiables. Mais il faut aussi faire attention, certaines études pourraient être biaisées également, par exemple si le chercheur décide de ne pas inclure toutes les données pour faire paraitre un des deux sujets bons ou pas et/ou si l’argent du financement provient d’un des deux sujets. Il faut que ce soit fait de façon totalement neutre.

- Mon propre biais : Je me suis également rendu compte qu’une des raisons de mon refus du cru était mon propre biais! Je suis Vet tech et mon éducation a été biaisée… Eh oui! Les compagnies de croquettes sont TRÈS présentes dans les écoles. Ce sont les compagnies vendues chez le vétérinaire, nous sortons donc de l’école avec un biais favorable pour eux, malheureusement… C’est une chose qui, je crois, ne devrait pas exister, les compagnies ne devraient pas pouvoir avoir ce genre de poigne dans le secteur éducatif des professionnels de la santé animale. Mais quand on a beaucoup de $$, on a beaucoup d’influence… l’éducation, c’est pas donné et le matériel non plus!! Donc si vous devez vous en prendre à quelqu’un parce que votre vétérinaire ne recommande pas le cru, prenez-vous-en plutôt à l’industrie, pas a lui… Votre vétérinaire a reçu une éducation de professeurs en qui il a confiance, qui lui ont dit que la croquette était saine et parfaitement adaptée pour le chien, on en donne depuis des années, etc., etc. Il ne veut pas « faire d’argent sur votre dos », il y croit!! Il est difficile pour lui de vous recommander avec certitude une nouveauté qui n’est pas encore très étudiée, comment croyez-vous qu’il se sentirait si votre animal tombait malade après avoir suivi sa recommandation… Croyez-moi quand je vous dis que toutes les personnes présentes dans les cliniques vétérinaires ne veulent que le bien de votre animal, pas votre argent!


Il y a quand même quelques petites précisions importantes a vous donner


Est-ce que tout type de cru est bon? NON, il faut faire attention à la provenance, la salubrité, l’équilibre de la ration, etc. Toutes les compagnies qui font du cru n’ont pas toutes les connaissances et les installations pour faire des rations de cru équilibré et salubre. Il faut rester prudent et bien faire ses devoirs. C’est comme avec les croquettes, toutes les compagnies ne sont pas les mêmes par rapport à la qualité et la sécurité des ingrédients. Ici j’ajoute une opinion purement personnelle, mais comme certaines compagnies de croquettes sont là pour l’argent, je pense que certaines personnes pourraient profiter de la popularité du cru pour faire de l’argent aussi! Prudence dans le choix de la compagnie utilisé. Dernier petit ajout, ne vous improvisez pas chef cuistot en créant vos propres recettes de cru! La viande seule n’est pas complète, il faut un mélange de viande, os, abat, fruits et légumes pour créer une diète complète pour votre chien.


Est-ce que les croquettes c’est forcément le démon? Non plus. Certains chiens ne tolèrent pas bien une aussi grosse quantité de grains, d’hydrate de Carbonne et de protéine végétale (qui leur sont moins facilement digestible VS une source animale), je me demande même s’il ne pouvait pas y avoir des intolérants au gluten ou bien des comparatifs à la maladie céliaque… qui sait? Pour certains, en tout cas, ça les rend malades. Ça leur cause un paquet de pathologies qui, en général, ne va pas les tuer, mais va être quand même embêtant pour eux et pas forcément le fun pour vous non plus. En plus de votre inquiétude, on ajoute à cela des frais vétérinaires quand même importants. Pour d’autres, aucun problème, ils y sont moins sensibles et sont en parfaite santé. Ce n’était le cas de mon chien Cosmo, poids santé, aucun problème chronique, beau poil, super shape, bien musclé, etc. J’ai vraiment fait le changement parce qu’une alimentation moins transformée m’attirait beaucoup. Je déboursais déjà quand même un peu pour son alimentation étant donné qu’il était sur une diète de croquette vétérinaire, donc le changement au cru n’a pas vraiment augmenté les coûts pour moi. Ce n’est pas tout le monde qui peut débourser autant pour alimenter son animal, je le sais! Certaines croquettes sont balancées, pas trop pleines de grain ou sans grains (mais attention, sans grain ne veut pas forcément dire santé et balancé, ne vous laissez pas dupé). C’est bin compliquer tout ça, allez-vous me dire => oui!! On a encore du mal avec comment bien s’alimenter nous-mêmes… donc forcément c’est compliquer l’alimentation, mais ça vaut la peine de se renseigner un peu. Parce que plus votre animal est en santé, moins vous allez débourser en frais médicaux pour des problèmes de santé. Est-ce que le cru va miraculeusement empêcher votre animal de tomber malade? NON… Mais une alimentation de grande qualité (comme certaines marques de cru) peut franchement réduire les risques. Parce que comme pour tous les êtres vivants, une bonne alimentation est à la base de la santé. Vous ne pouvez pas donner du cru du tout? Impossible pour vous de pouvoir gérer tout ça? Les aliments humides en cannes sont déjà une meilleure option, car ils contiennent déjà moins de « filler » qui, dans la croquette, sert à ce qu’elle ait et garde sa forme de croquette. Mais pour mon chat (qui au début ne voulait rien savoir du cru) j’ai fait le calcul pour le mettre 100% nourriture en canne… plus du double des coûts pour le nourrir avec cette formule… outch. Le cru, quant à lui, ne me reviendrait pas vraiment plus cher que sa nourriture actuelle (même moins cher en fait). C’est donc à vous de trouver ce que vous êtes prêt à investir en termes d’argent ou de temps…

Toutes ces discutions et recherches sur l’alimentation crue m’ont donné envie de continuer d’en apprendre à ce sujet, voilà donc pourquoi j’ai fait mon inscription à la formation de la patted’eau bio en nutrition canine en ligne, Yayy!! J’ai bien hâte de commencer.


En bref, j’ai changé pour le cru, ma transition s’est très bien passée, mais il semblerait que pour certain chien, le changement peut causer un choc à l’organisme qui passe d’une nourriture très transformée et haute en hydrate de carbone à une nourriture simple, peu grasse et avec très peu d’hydrate de carbone. Certains chiens peuvent carrément vomir ou avoir de la diarrhée. Et bien que ce soit plutôt rare, il semblerait que ça arrive et que ce soit « normal » pour ce chien. Son corps va s’adapter et le chien va très bien aller ensuite. Mais je dois avouer que si c’était arrivé à mon chien, j’aurais franchement douté de ma décision, même si on m’avait dit que c’était normal. Ça m’aurait fait peur, parce que j’aurais eu du mal a accepter que ma décision le rende malade. Bref, pour moi la transition a super bien été, un tout petit épisode minime de maux de ventre avec selle un peu molle et présence de mucus, car j’avais été trop fort dans ma portion de jus vert qui pue (aka trippe de bœuf verte). Ça sent le yable, donc mon chien en est complètement fou ahah! Mais bref, je suis allé un peu trop fort sur ma portion et comme c’était nouveau, Cosmo a eu un petit inconfort digestif, mais une demi-journée plus tard c’était déjà passé et tout allait bien. Cosmo est fou du cru et comme toute bonne maman poule d’animaux un peu trop gaga qui se respecte, j’ajoute un paquet de petits « à coté » dans son assiette et je pense que j’ai autant de plaisir que lui dans cette histoire! D’ailleurs, c’est une des raisons pour laquelle j’aime tant BCR, il y a une énorme variété de repas, de protéines, de suppléments, de mélange, etc. pour varier la diète de nos animaux au max et j’adore ça. J’avais regardé chez faim museau qui est une autre des très bonnes compagnies sur le marché, mais ils ont très peu de variété comparée à BCR et j’ai donc décidé de rester avec eux. Jouer avec de la viande crue, des trucs qui puent et des morceaux d’animaux encore un peu trop intacts (genre des pieds de poulets entier…) c’est un peu dégueulasse, mais vu l’impatience de mon chien face à son plat tous les soirs, je ne peux pas lui retirer tout ce plaisir! Il en est complètement fou! Et comme je suis complètement folle de lui, je me pince le nez en faisant ses portions de jus vert de panse qui pue ahah!

La transition à demandé un peu d’organisation. Il faut calculer les portions au poids et monter des « menus », bien en fait on pourrait toujours lui donner la même chose, mais… où serait le plaisir? J’aime bien varier. J’ai trouvé un bon moyen d’organiser la confection de ses repas pour que ce soit facile et simple à gérer, tout en lui offrant beaucoup de diversité et je vais vous partager le tout très prochainement.


Donc pour conclure le tout, j’ai changé pour plusieurs raisons citées ci-haut, mais ce n’est pas tout le monde qui est prêt à faire autant de changement et de préparation pour son chien ou son chat et c’est OK! Ce n’est pas non plus tout le monde qui a les moyens de nourrir au cru, et c’est OK. Mais rappelez-vous que la canne est mieux que la croquette et que si vous n’avez pas le choix de rester sur la croquette, assurez-vous de trouver une marque qui soit le plus naturelle possible et le mieux équilibrée possible. Sachez qu’il est important de bien nourrir son animal. Investir dans une meilleure nourriture et payer un peu plus peut vous permettre de payer un peu moins en termes de facture vétérinaire. De plus, vous améliorer sa santé et sa longévité ce qui est franchement un bénéfice important. J’aimerais aussi ajouter qu’avant d’avoir un animal, il est important de se demander si on a les moyens de subvenir à ses besoins, c’est vraiment important de prévoir tout cela!


J’aimerais pour terminer vous partager un lien plutôt intéressant => https://www.cleanlabelproject.org/

J’ai découvert ce lien récemment et je le trouve particulièrement intéressant puisqu’il permet de mieux juger la nourriture qu’on donne aux animaux avec des analyses et pas seulement ce que les compagnies inscrivent sur leur sac. Je vous conseille fortement de ne pas vous fier à la note générale et de cliquer sur la nourriture pour aller voir les détails! Une chose que j’ai remarquée est qu’à peu près toutes les nourritures contenant du poisson sont contaminées aux métaux lourds… J’essaie donc d’éviter cela dans ce que je donne à mes animaux. Il serait intéressant de se demander si c’est la même chose pour les poissons qui sont offerts dans les supermarchés…



Biblio

1- https://avmajournals.avma.org/doi/abs/10.2460/javma.2001.219.1222, Public health concerns associated with feeding raw meat diets to dogs, Jeffrey T. LeJeune, DVM, PhD Dale D. Hancock, DVM, PhD, Journal of the American Veterinary Medical Association, November 1, 2001, Vol. 219, No. 9, Pages 1222-1225

2- https://vetsallnatural.com.au/digesting-bones-gastric-acidity-salmonella-dogs-cats/?option=com_content&view=article&id=107&itemid=113

3- Nutrition of the dog, McCay Clive, M, Professor of nutrition, Department of nutrition husbandry, Cornell University, Second edition, 1949

Hippi-que & compagnons

702, 10e Avenue, Senneterre

hippi-que_compagnons@outlook.com

  • Facebook - Black Circle
  • YouTube - Black Circle
  • Instagram - Black Circle

© 2020 Par Jessica Skene | Propriétaire