Le jour où le cheval a changé ma vie !


Mhée et moi, chez Manon. C'est avec elle que j'ai appris à monter. Merci à Nathalie de m'avoir laissé monter Mhée.

Lorsque j’étais petite, ma tante possédait des chevaux chez elle et j’adorais y aller pour voir ses chevaux. Chaque fois que j'arrivais chez elle, la première chose que je voulais faire, c'était aller voir les chevaux!! Lorsqu’elle les a vendus, j’étais triste puisque je ne pourrais plus côtoyer de chevaux… Mais j’ai toujours continué de les aimer.


Me voici sur My Bessie Kate, la jument de ma tante

Plus tard dans ma vie, une fois devenue adolescente, deux dames très gentilles du nom de Manon et Nathalie m’ont permis de monter leurs chevaux. J’étais comblée! Moi qui rêvais de pouvoir être au côté de chevaux. J’ai donc commencé à montée western et dès que je pouvais, j'étais rendu chez Manon, pour profiter des chevaux. J'ai rapidement exprimé le désir de posséder mon propre cheval. Monter celui d’un autre c’est génial et extrêmement généreux de leur part… mais ce n’était pas comme posséder le sien et se créer une relation bien à nous!




Un an plus tard, après avoir harcelé mon entourage, ma grand-mère et mes parents m’ont offert ma première jument. Mygnonne (aka Mimi), une petite Canadienne X Quarter Horse de 14 mains (1m42) qui avait 18 ans. C’est à ce moment que ma vie a basculé!! C’était mon cheval, mon partenaire, avec qui j’allais pouvoir bâtir une histoire bien à nous! J’avais 13 ans, j’étais une adolescente bien entourée, d’une famille qui me soutenait toujours… mais qui n’était pas bien du tout, dans sa tête! J’étais très timide, je n’arrivais pas à trouver ma place dans la société et je me sentais plutôt seule… je ne trouvais personne qui me ressemblait.  J’étais en quelque sorte enfermée dans ma tête. Avoir un cheval m’a donc énormément aidée durant cette partie plutôt difficile de la vie. J’avais toujours quelqu’un sur qui compter, j’y passais toutes mes soirées et tous mes week-ends… Je n’étais plus seule à la maison… J’étais à l’écurie à profiter de ce merveilleux compagnon.



Je suis devenue beaucoup plus responsable, j’ai dû apprendre la patience, j’ai dû me remettre en question et surtout deux des choses les plus précieuses que m’a apprises mon cheval… mieux communiquer et mieux écouter… choses qui sont des plus utiles dans la vie. Je suis aussi sortie de ma coquille, j’ai commencé à parler aux gens et à faire plus d’activité! J’avais un sujet de conversation maintenant… les chevaux!!! J’ai trouvé ma raison de vivre, la chose qui me rendait plus qu’heureuse, qui me donnait envie de sortir de la maison et qui me donnait envie d’aventure. Je voulais tout apprendre, tout savoir et ne cesser de devenir meilleure.



J’ai aussi appris à me faire confiance, à faire confiance à mon instinct et petit à petit, à voir de l’estime pour moi-même, chose que je n’avais pas du tout. J’avais UNE chose dans ma vie où je me sentais bien, où je pouvais être moi-même et où… oui… je ne me sentais pas nulle! Je dirais que les chevaux m’ont en quelque sorte sauvée… de moi-même!! Ils ont fait de moi une meilleure personne. Et c'est là... Que l'aventure d'une vie commença <3


Hippi-que & compagnons

702, 10e Avenue, Senneterre

hippi-que_compagnons@outlook.com

  • Facebook - Black Circle
  • YouTube - Black Circle
  • Instagram - Black Circle

© 2020 Par Jessica Skene | Propriétaire