L'ABC du cru facile

Mis à jour : avr. 5


Mon article sur le cru est déjà en ligne, vous savez maintenant pourquoi j’ai fini par changer l’alimentation de mes animaux. Dans cet article, je vais continuer en vous expliquant comment la transition s’est faite et comment j’ai fait pour que mes heures de repas soient aussi simples que possible.


La transition

Certains chiens demande des essais; certains n’aiment pas les formats « repas » (qui sont un mélange de viande et de légume), d’autres ont des préférences sur les protéines. Avec Cosmo, ça été facile, puisque poubelle est sont deuxième prénom ahaha! Ce chien aime tout et n’importe quoi alors je n’étais franchement pas inquiète. En effet, ç’a été très facile! On recommande de commencer avec une seule protéine (en général du poulet) pour quelques semaines (plus facile à digérer) et d’ensuite introduire une protéine à la fois (pour s’assurer d’aucune allergie). En bref, le tout a très bien été pour nous et la transition s’est faite toute en douceur. Cosmo adorait ses repas et les engloutissait en quelques secondes!


Moment de prep des repas

Pour ce qui est des chats, c’est beaucoup plus complexe, car les chats sont beaucoup moins aventureux que les chiens en ce qui a trait à la nourriture. Qui n’a jamais expérimenté un chat qui refuse autre chose que des croquettes ou qui ne mange que de la canne… La transition demande beaucoup plus de temps avec les chats et un peu plus de patience. Norbert n’avait aucun intérêt pour la viande crue, je me disais donc que j’aurais du mal à lui faire accepter et j’étais pratiquement prête à abandonner. Je regardais donc pour le changer au moins pour une alimentation humide, car comme expliqué dans l’article précédent, il y a moins de protéine végétale dans la conserve. Mais le prix était ridicule (plus du double)! J’ai donc commencé à faire des recherches pour trouver une sorte de croquette qui était particulièrement de qualité. Pendant ce temps, j’ai trouvé un site sur la nutrition féline qui expliquait comment faire une bonne transition avec un chat. J’ai donc essayé. Au début, je devais ajouter l’équivalent d’un gros pois mélangé à une cuillère à soupe de canne (et vraiment bien mixé) pour que Norbert accepte de la manger. Avec le temps, j’ai lentement augmenté la quantité de cru! Aujourd’hui je peux lui offrir environ 1c. soupe de cru pour 1c. thé de conserve. Ce qui est un ratio beaucoup plus intéressant. Je ne sais pas si je pourrai totalement retirer la conserve de l’équation, mais je vais la diminuer au minimum possible. Le fait est que le cru n’a pas une odeur prononcée et les chats sont souvent habitué à de la nourriture très odorante, ajouter de la conserve semble stimuler l’intérêt de Norbert face à son plat et le mettre en appétit… Il mange tout!


Le beau bol vide de Norbert, Victoire

Règle importante avec le cru

- Faire dégeler le cru au frigo, dans de l’eau froide ou au micro-ondes. Perso, je préfère doucement au frigo afin de garder une température constante et éviter le développement de bactérie. J’ai vraiment l’impression que c’est plus sécuritaire.


- Bien nettoyer ses mains et ses surfaces de travail une fois terminé.


- Laver le bol de vos animaux après chaque repas (pour ma part, j’ai 3-4 bols pour chacun, ce qui me permet de faire une rotation entre ceux propres et ceux au lave-vaisselle).


- Une fois dégelé, le cru peut rester au frigo pour un maximum de 3 jours.


- Si le cru a été dégelé pour être portionné, puis recongeler, il doit être utilisé dans les 24h après sa deuxième décongélation.



Comment se faciliter la vie?

Comme mes animaux ne sont pas des gros formats, je ne peux pas simplement dégeler un sac de 1lb et leur donner, car je devrais leur donner la même chose pendant plus d’une journée. J’aime leur donner de la variété et j’ai trouvé un bon système pour faire leur portion d’avance pour les dégeler au fur et à mesure et ainsi leur offrir une belle variété. Voici donc mon petit système.


J’achète les formats boite 4 x 1 lbs et je fais dégeler une livre de chaque saveur au frigo pour le lendemain. En général, j’en ai entre 2 et 4. Lorsque j’achète des « side dish », je fais la même chose. Je fais dégeler une portion de toutes les viandes et side dish pour la prépa du lendemain.



Matériel requis :


- Balance à aliment

- Bol

- Plaque à cuisson

- Papier alu (ou tout autre papier pour mettre sur votre plaque)

- Cuillère

- Votre viande (et conserve pour chat)



Étape :


1- Peser chaque portion selon les recommandations pour la taille et le poids de votre animal. Pour Cosmo, je dois mettre environ 92g de viande, mais j’en mets un tout petit peu moins, car il a chaque jour un accompagnement dans son plat du soir. Cet accompagnement compte dans sa portion quotidienne. Je lui mets donc environ 82g par portion. Pour ce qui est des suppléments comme le mélange d’organes ou la tripe verte, je fais des portions d’environ 1c. à soupe.



2- Je garde le dessus de mon sac de 1 lb que je mets sur ma plaque afin de pouvoir identifier mes protéines.



3- Je fais une boule à l’aide de ma cuillère je la mets sur la plaque a biscuit par-dessus le bon étiquette.



4- Une fois mon plateau bien rempli, je le mets au congélateur jusqu’à ce que la viande soit bien congelée.



5- C’est à ce moment que je nettoie ma surface de travail, ma balance, je range mes ustensiles et bols au lave-vaisselle et puis je me lave bien les mains.



6- Une fois bien congelé, je range chaque protéine dans un contenant hermétique avec son étiquette pour pouvoir l’identifier. Petit plus, pensez à utiliser des contenants qui s’empile bien pour conserver de l’espace.




7- Direction congélateur.


Gestion des repas


- Décongeler une portion de viande préportionnée dans un petit contenant au frigo. J’utilise de tout petits bols hermétiques et j’identifie AM et PM sur les couvercles afin de bien identifier les repas. Les portions seront décongelées en 12 à 24h.



- J’ajoute un supplément seulement dans le petit plat du soir et je fais des rotations (cou de poulet, pieds de poulet, œuf de caille entier, etc. amusez-vous!!).


- Une fois dans le bol de mon animal, juste avant de lui offrir son repas, j’ajoute un filet d’huile de hareng afin d’ajouter des Omégas 3.



- Chaque fois que vous donnez un repas (matin ou soir), sortez tout de suite la portion pour le repas du lendemain que vous allez remettre au frigo. Ainsi vous n’oubliez pas de les décongeler.


- N’oubliez pas de retirer vos bols dès que vos animaux ont fini leur repas, question de salubrité. Surtout si vous avez des enfants! Et lavez vos mains!


- Pour les chiens avec des barbichettes (comme le mien) vous pouvez utiliser un linge après le repas pour essuyer sa bouche.


Et voilà! De cette façon, les repas sont simplifiés! La confection de mes portions ne prend jamais plus une heure et est très simple.



Hippi-que & compagnons

702, 10e Avenue, Senneterre

hippi-que_compagnons@outlook.com

  • Facebook - Black Circle
  • YouTube - Black Circle
  • Instagram - Black Circle

© 2020 Par Jessica Skene | Propriétaire