Bien s’occuper de son cochon d’Inde



Nom: Cochon d’Inde ou Cobaye

Longévité: 4 à 8 ans

Taille: 10 à 20cm

Ordre: Rongeur

Diète: Herbivore

Les cochons d’Inde sont des animaux sociaux et très vocaux. Il est important de savoir que leur répertoire de cris est très varié et qu’ils adorent se faire entendre.

Les cochons d’Inde font d’excellents compagnons. Ils sont généralement de nature joviale et douce. Ils ne mordent pratiquement jamais (il faut vraiment les provoquer) et sont agréables à manipuler.

Il existe plusieurs races de cochon d’Inde, renseignez-vous sur ces dernières pour choisir le compagnon qui vous convient. Les plus répandues sont celles à poil court possédant plusieurs rosettes qui leur donnent cette impression mignonne d’être dépeignés.


Nutrition

Les cochons d’Inde sont très sensibles aux changements alimentaires. Il est donc de la plus grande importance d’effectuer tout changement de façon progressive, afin de ne pas brusquer leur système digestif.


Jeune (8 mois et moins)

Les jeunes cobayes en croissance ont besoin d’une moulée un peu plus nutritive et riche afin de combler leurs besoins. Il faut donc généralement choisir une moulée à base de luzerne.

Adulte (plus de 8 mois)

Les besoins de l’adulte et du cobaye senior sont moins importants, leur moulée devrait donc être composée de fléole des prés (timothy)

Foin

Le foin devrait être offert à volonté. Votre Cobaye devrait toujours y avoir accès. Cela favorise une bonne digestion et réduit le risque de malade.

Toutefois, il est important de dire que tous les types de foins ne sont pas également bons pour votre cochon d’Inde. En effet, le foin de luzerne est trop riche en protéine et en calcium, ce qui peut favoriser l'embonpoint ainsi que les problèmes urinaires.

Favorisez un foin de graminées comme le foin de fléole des prés (timothy)

Fruits et légumes

Quantité de légumes: Minimum 1 tasse / jour

Les légumes sont très importants dans la diète de votre animal puisqu’ils sont une excellente source de fibre, mais également parce qu’ils sont une excellente source de vitamine et minéraux (dont la vitamine C).

Il est important d’offrir une variété de légumes qui changent tous les jours, afin d’éviter des carences ou des excès. Comme chez les humains, il est important d’offrir une diète variée afin de s’assurer que la diète est bien équilibrée. Comme le cobaye est un animal qui a une santé digestive plutôt délicate, pensez à bien nettoyer ses aliments avant de lui donner pour enlever toutes traces de contaminants. De plus, offrez-lui ses légumes en plusieurs petits repas et à température pièce de préférence.

Privilégiez les légumes verts et à feuilles plutôt que les légumes racines.


Bon choix: Laitue romaine, l’aneth, Fane de carotte, Feuille de céleri, feuille de betterave, le basilic, chicorée, escarole, roquette, bette à carde, herbe d’avoine ou de blé (herbe qu’on fait pousser pour les chats), céleri rave, chou de Bruxelle, courgette, feuille de radis, marjolaine, origan, panais, sarriette, laitue frisée, topinambour.


Avec modération (1 à 2 fois semaine): Carotte ou poivron (très sucré), chou frisé, épinard, brocolis (tige et feuille), chou-fleur, endive, feuille de pissenlit (bio), cresson, menthe, cerfeuil, coriandre, concombre, rutabaga et mâche


À éviter: Laitue iceberg, chou, persil (trop de calcium), haricots, ciboulette, oignon vert, échalote, soja, poireau, noix, noisette lentille, pois, maïs, pomme de terre, patate douce et tout autre légumes forts en amidon et autres légumineuses.


** Ne faites pas que lui donner les épluchures de vos légumes. Cela n’est pas suffisant, voire même mauvais, si ces légumes ne sont pas bio, les pesticides se concentrent souvent sur la couche extérieure.

Quantité de fruits: très peu, en petite gâterie seulement

Les fruits sont très sucrés et peuvent déséquilibrer la flore intestinale délicate des cochons d’Inde. Il est donc conseillé de n’en donner que très peu comme gâterie.

Bon choix: Kiwi, poivron, canneberge, fraise, framboise, mûre, bleuet, pastèque, pêche, poire, prune et banane


Avec modération (ces fruits acides peuvent causer des inflammations en trop grande quantité): Pomme, orange, pamplemousse et tomate

Comme chez le chien et le chat, on ne donne JAMAIS de chocolat, d'aliment sucré comme des desserts ou encore des noix salées. Il n’est pas recommandé de donner des grains (maïs, avoine, etc.), des produits du blé (pain, pâtes, etc.) ainsi que des produits ultras transformés comme les céréales à déjeuner. Évitez également oignon, ail et avocat.



Granulée

Quantité: ¼ de tasse par jour

Il est conseillé de choisir des moulées pour cochon d’Inde sans grains, fruits ou légumes ajoutés. En effet, les cobayes ont tendance à sélectionner que ces éléments qu’ils préfèrent et laisser la moulée qui contient les nutriments essentiels. Privilégiez la moulée faite à partir de foin de fléole des prés plutôt que de luzerne, pour les mêmes raisons que pour le foin.

Il n’est pas conseillé de donner la moulée à volonté, car cela pourrait causer des problèmes de santé digestive, des problèmes dentaires ou encore mener à l’obésité.

Fraîcheur

Afin d’assurer la fraîcheur de la moulée que vous donnez à votre animal, assurez-vous de la stocker dans un endroit frais et sec. Privilégiez les plus petits formats si votre nourriture est supplémentée de vitamine C. En effet, cette dernière se dégrade au contact de l’air et rancit. Ce qui fait que votre nourriture ne sera plus bonne après environ 1 mois.

Vitamines

Vitamine C:

La vitamine C est primordiale pour les cochons d’Inde qui ne peuvent pas la synthétiser par eux-mêmes. Il faut donc impérativement donner des aliments qui en contiennent une bonne quantité tous les jours. Il existe des suppléments synthétiques de vitamine C, mais une diète riche en aliments frais ayant une bonne teneur en vitamine C est préférable.

Les aliments suivants sont très riches en vitamine C:

Chou frisé, Pissenlit, chicorée, cresson, bette à carde, Chou de Bruxelles, poivron, brocolis, fenouil, kiwi, fraise, orange, framboise et mangue. Offrez avec modération afin de procurer les vitamines, sans toutefois entrer dans l’excès.

Sans un bon apport de vitamine C, vos cochons d’Inde pourraient développer des problèmes de peau, développer des problèmes digestifs graves, des malformations squelettiques, des hémorragies musculaires ou encore développer le scorbut, ce qui pourrait causer sa mort (dans des conditions douloureuses et plutôt atroces).


Eau

L’eau est essentielle, comme chez toutes les espèces. Il est recommandé de donner de l’eau à volonté et de la changer tous les jours. En effet, une eau stagnante peut contenir des bactéries nocives. Il est donc préférable de changer l’eau tous les jours et de nettoyer le pot régulièrement. Si votre animal boit peu, car il reçoit beaucoup de végétaux frais dans la journée, continuer tout de même à lui fournir de l’eau. Préférez les bols aux bouteilles. Assurez-vous que le bol soit assez lourd pour ne pas être renversé facilement et qu’il soit assez solide pour ne pas être grugé (évitez le plastique).

Évitez d’ajouter des vitamines ou toute autre substance à votre eau, cela pourrait faire en sorte que votre lapin boive moins.

Minéraux

Il n’est pas nécessaire d’offrir un bloc de minéraux à votre cochon d’Inde si sa diète est complète et que vous suivez les recommandations ci-haut.


Et une petite gâterie de temps à autre?

La plupart des gâteries présentent sur le marché sont beaucoup trop riches pour les cochons d’Inde. Privilégiez plutôt les fruits en petite quantité. Ceux-ci seront une excellente gâterie qui rendra votre cobaye toute aussi heureux, tout en lui apportant un apport nutritif de vitamine et minéraux.

Vous pouvez également trouver une bonne quantité de branche d’arbre et de petits articles faits de foin compressé qui peuvent être une excellente gâterie pour votre cochon d’Inde. Elles lui permettront en plus de gruger et d’user ses dents qui poussent de façon continue.

Milieu de vie

Le cochon d’Inde est un animal très sociable. Il a besoin d'interaction journalière avec les membres de sa maisonnée. Sachez toutefois que le cochon d’Inde est un animal nerveux, il faut donc s’assurer que nos interactions avec ce dernier sont calmes et douces.


Litière

Plusieurs litières existent sur le marché, mais celle qui est recommandée par les experts du milieu des animaux exotique est la litière de papier. En effet, cette dernière est la meilleure option pour la santé et le bien-être de vos petites boules de poils. La plupart des autres litières sont poussiéreuses ou irritantes. La litière de papier est l’option la plus saine. En plus, elle est faite de papier recycler, ce qui donne une deuxième vie à nos “déchets”.

Enclos

Contrairement au lapin, le cochon d’Inde n’est pas un animal qui va naturellement utiliser une litière. Il est donc plus difficile de le laisser libre dans la maison. Il est toutefois important de lui offrir un grand espace. Une grande cage à lapin est le minimum pour un cochon d’Inde seul, mais si vous avez deux cochons d’Inde, un plus grand espace serait important.

Il est possible de vous faire un enclos plus grand en utilisant une petite piscine en plastique pour enfant ou des barrières pour enclos de chien intérieur (en métal). Le tout leur offrira un plus grand espace de vie, assez d’espace pour se dégourdir à leur guise. Les cochons d’Inde ne sautent pas, ils ne devraient donc pas être en mesure de sortir de la piscine. De plus, le plastique permettra de protéger vos planches de leur urine qui est tout de même très tachante.

Il est tout de même important de laisser vos cochons d’Inde sortir et explorer tous les jours et d'interagir avec eux. Ce sont des animaux très sociaux et qui aiment explorer (un peu), mais surtout, il adore se dégourdir. Même s’ils sont deux pour se tenir compagnie, les cochons d’Inde adorent interagir avec nous.

De plus, pensez à lui fournir un ou plusieurs endroits où il peut aller se cacher. Les cobayes ont besoin d’endroit caché pour se sentir en sécurité.





Emplacement

Les cobayes sont sensibles au courant d’air. Il est important de localiser leur milieu de vie loin des portes et fenêtres (ou de les déplacer temporairement en cas de besoin). Évitez également de placer leur milieu de vie près d’une fenêtre laissant entrer du soleil directe.

Étant des animaux sociaux, il faut également placer leur enclos dans un milieu de vie commun où ils verront les gens de la maisonnée. Placer la cage du cobaye dans le fond d’une pièce ou du garage n’est pas du tout adapté pour ces animaux. Soit on accepte de voir la cage dans la maison, dans un endroit passant, où tout le monde peut se trouver (comme le salon), soit on accepte de ne pas prendre de cochon d’Inde chez nous.

Sécurité

Afin de vous assurer de la sécurité de votre cochon d’Inde dans votre demeure, surveillez-le lorsqu’il est libre et essayez de ne pas lui laisser accès aux fils électriques dans ce moment.

Faites également attention si vous avez des escaliers.

Enrichissement

Tous les animaux qui sont domestiqués ont besoin d’enrichissement. Nous leur fournissons logement, nourriture et condition de vie totalement contrôlée. Il faut donc leur offrir des choses intéressantes et stimulantes à faire afin de rendre leur vie bien remplie.

Afin d’assurer à votre cobaye une vie stimulante et riche, offrez-lui de la diversité; nouveaux aliments, rotation de ses jouets, nouveaux objets à explorer, sortie à l’extérieur en laisse, jouet alimentaire, etc. Offrez-lui une diversité de jouet à gruger, plusieurs types d’essence d’arbre ou de jouets d’herbe compressée sont disponibles sur le marché.

Stérilisation

Il est difficile de stériliser les cochons d’Inde femelles, par contre, les mâles peuvent être castrés. Il est primordial de faire castrer les mâles si vous voulez en avoir plus d’un ou si vous souhaitez le garder avec des femelles. Les femelles s’entendent généralement bien ensemble et les mâles castrés peuvent parfois bien s’entendre et parfois non. L’idéal est d’adopter 2 cochons d’Inde qui vivent déjà ensemble ou de demander à faire un essai.


Santé

Comme tous les animaux, les cochons d’Inde peuvent tomber malades et nécessiter des soins vétérinaires. Il est important de penser à cela avant d’en adopter un. Bien que ce soit des animaux faciles qui ne coûtent pas excessivement cher en termes d’entretien. Pensez à un budget maladie en cas de besoin.

Si vous remarquez un changement d’attitude ou d’habitude chez votre cochon d’Inde, contactez immédiatement votre vétérinaire afin d’évaluer si votre animal nécessite une consultation.


Soins courants

Il est important de brosser votre cobaye afin de retirer le poil mort et de vous assurer de son état de santé général. Chaque jour, prenez-le et jouez avec lui afin de l’examiner. Son poids a-t-il changé? Présence de plaie? Bouge-t-il normalement? Est-il aussi enjoué? Est-ce que sa peau est belle? Son pelage est-il lustré et soyeux? Ses oreilles et ses yeux sont-ils normaux et exempts de sécrétion? Cette simple petite observation journalière pourra vous permettre d’éviter que des problèmes mineurs deviennent des problèmes majeurs.

En cas de doute, appelez votre vétérinaire. Ils peuvent vous indiquer si un problème nécessite une surveillance accrue ou si votre animal devrait voir un vétérinaire.

Taille des dents

Les dents des cochons d’Inde poussent de façon incessante. Il est donc important de les surveiller, car si les dents sont mal alignées ou que ce dernier n’a pas assez de choses à gruger, il pourrait avoir les dents trop longues.

Des dents trop longues doivent être taillées chez le vétérinaire. Il est également nécessaire de faire un examen afin de s’assurer de la cause du problème et de la régler, si possible. Votre vétérinaire pourra vous conseiller à ce sujet.

Taille des griffes

La taille des griffes, comme chez tous les animaux domestiques, est importante. Si vous n’êtes pas à l’aise de le faire, regardez si des toiletteurs sont à l’aise ou si votre vétérinaire offre ce service. Les griffes trop longues peuvent causer des problèmes importants et il ne faut pas négliger ce simple détail. La plupart du temps, les coupes de griffes ne coûtent pas très cher.

Avant d'adopter un cochon d’Inde, sachez qu'il ne suffit pas de le mettre dans une cage et venir le flatter une ou deux fois par jour. Si vous n'êtes pas prêt à vous engager envers votre compagnon, évitez d’en adopter un.


Hippi-que & compagnons

702, 10e Avenue, Senneterre

hippi-que_compagnons@outlook.com

  • Facebook - Black Circle
  • YouTube - Black Circle
  • Instagram - Black Circle

© 2020 Par Jessica Skene | Propriétaire